11/11/2016

Le chardonneret de Donna Tart, un best seller de 800 pages mais livre unique et magique, le lecteur entre dans une narration étourdissante, il est conduit à pousser et à tourner les pages sans pouvoir s'arrêter... Une bonne idée à offrir à l'un de vos proches pour Noël...

Connaissez-vous Carel Fabritius ? Connaissez-vous son délicieux Chardonneret élégant, minuscule oiseau peint sur lumineux fond crème, et vous fixant vivement sur son perchoir, la patte entravée par une chaînette ?Le Chardonneret est un tableau peint par Carel Fabritius en 1654. Il mesure 33,5 cm de haut sur 22 8 cm de large. Il est conservé au Mauritshuis à La Haye aux Pays-Bas. Il reste moins de dix toiles de cet élève de Rembrandt adulé par Vermeer, qui adopta sa pure clarté... Celui qui relia les deux maîtres hollandais du xviie siècle disparut en effet dans son atelier de Delft un matin de 1654, à 32 ans, lors de l'explosion d'une poudrerie proche. Et la plupart de ses œuvres avec lui. Soufflées par la déflagration. Exactement comme Audrey, la mère cultivée et élégante du narrateur et jeune héros Théo, ce matin d'hiver des années 1990, dans un grand musée de New York. Acte terroriste ? On ne saura pas vraiment.

L'oiseau est peint en taille réelle, sur un fond crémeux, suivant la technique du trompe-l'œil, mais la matière est épaisse, on distingue les coups de pinceaux et les rayures faites avec le manche du pinceau. Carel a abandonné le style de Rembrandt pour une palette plus claire et lumineuse.Ce malheureux petit chardonneret est attaché à son perchoir par une chaînette passée à la patte. La chaînette est si courte que l'oiseau ne peut faire que quelques battements d'ailes pour se retrouver aussitôt et toujours à la même place.Les chardonnerets étaient des animaux domestiques très prisés. Ils étaient dressés pour ouvrir leur mangeoire afin de se nourrir et puiser de l'eau dans leur abreuvoir avec un seau de la taille d'un dé à coudre.
elle horrible destinée pour un aussi adorable petit oiseau !Le chardonneret - Musée Mauritshuis - La HayeLe chardonneret par Tartt

Le Chardonneret de Carel Fabritius, Theo Decker, héros et narrateur, le découvre quelques minutes avant que sa vie ne bascule. Un matin de printemps, cet adolescent new-yorkais de 13 ans, fils unique de parents divorcés, visite le Metropolitan Museum avec sa mère. La toile, empruntée au Mauristhuis de La Haye, est exposée dans la salle 32



Pour Theo, commence un long parcours vers l'âge adulte avec, comme viatique, le précieux tableau. Trésor secret, dont la contemplation l'apaise et le comble, mais dont la possession rime avec illégalité, mensonge, culpabilité. Echoué dans une banlieue déserte de Las Vegas où son père l'héberge à défaut de s'occuper de lui, Theo rencontre Boris, un jeune Ukrainien. Livrés à eux-mêmes, les deux garçons s'adonnent à l'alcool, aux drogues, « accrochés l'un à l'autre comme des naufragés ". Jusqu'à la mort du père de Theo qui ramène l'ado à New York, où il est recueilli par Hobie, un vieux sage, restaurateur de meubles anciens. Grâce à lui, Theo retrouve un semblant d'équilibre, bien que toujours accro aux drogues. « Le Chardonneret " l'obsède plus que jamais. Quitté quelques années plus tôt à Vegas, Boris reparaît alors inopinément...Donna Tartt multiplie les rebondissements, jusqu'au final, au faux air de polar nordique, à Amsterdam. 
Une fois le livre refermé, il ne reste plus qu'à accomplir le voyage jusqu'à La Haye pour voir « Le Chardonneret ", au Mauritshuis......un conseil partez à le découverte de ce merveilleux roman.

Enregistrer un commentaire