14/10/2016

Une ode à Dina Vierny sa créatrice avec la réouverture du Musée Maillol et une exposition de l'artiste contemporain Ben.





Une nouvelle programmation débute avec l'artiste Ben pour cette réouverture, et remet  à l’honneur l’art moderne et contemporain, « l’ADN du Musée Maillol », tel que l’avait voulu sa fondatrice Dina Vierny, modèle et muse du sculpteur Aristide Maillol (1861-1944) de cinquante-huit ans son aîné. Dina Vierny s’est consacrée jusqu’à sa mort, en 2009, à rendre publique l’œuvre de son mentor, après avoir offert à l’Etat, en 1964, sous l’égide d’André Malraux, la vingtaine de figures féminines monumentales exposées dans le jardin du Carrousel aux Tuileries, à Paris.
C’est elle aussi qui a acquis et restauré l’hôtel particulier de la rue de Grenelle, à Paris, pour y loger le Musée Maillol, en 1995, et  exposer l’œuvre et les collections de l’artiste.
Madame Dina VIERNY, Modèle d'Aristide MAILLOL, sa vie pour l'Artdinaballade.jpgdinanature.jpg


Connu pour ses écritures blanches sur fond noir, l'artiste Ben fait l'objet d'une rétrospective au musée Maillol depuis le 14 septembre.

Ben est partout. Ses phrases poétiques, en français et en niçois, ornent les arrêts de tram. Sur de petits tableaux noirs rappelant les ardoises des écoliers, l'artiste a dessiné des lettres rondes et blanches.Ses écrits, "Vous êtes unique au monde" ou encore "Tout est Art" trônent sur les murs.Le natif de Naples a également réussi à exporter ses œuvres au delà de la Riviera. Aujourd'hui, il est l'un des artistes les plus populaire de France et fait partie de ceux qui font l'art contemporain.



60 années de pratique artistique novatrice de Ben. Intitulée "Tout est art?", l'exposition comprend 200 oeuvres dont une vingtaine d'inédits. A voir ici Pour préparer votre visite... et adresse et coordonnées

Afficher l'image d'origine

Ben, qui explique qu'"écrire, c'est peindre des mots" avoue qu'il ne sait dessiner ce qu'il sent. "En revanche, je peux écrire des mots qui le disent" confie-t-il.
Alors, il écrit, en lettres attachées et presque enfantines. Sa calligraphie est reconnaissable entre mille, elle est sa signature.Pourtant, cette dernière est devenue au fil du temps un inconvénient pour l'artiste. Il explique son désir d'être connu pour le sens de ses écrits, et non pour la forme. 

 "Tout est art ? Ben au Musée 
Tous les mercredis, samedis et dimanches à 15h, une médiatrice culturelle propose aux enfants de 7 à 10 ans des visites de l'exposition .
Les enfants sont invités à découvrir l’univers fantasque et coloré de Ben, à travers ses collages, ses installations et ses célèbres écritures. En fin de visite, les enfants réaliseront une carte postale à la manière de l'artiste.
Informations pratiques
Durée : 1h15 - merci de vous présenter 15 minutes avant le début de l’animation.
Tarif : 11 € >> Les places étant limitées, pensez à réserver vos billets à l’avance en ligne ou à la billetterie du Musée Maillol.



Histoire de ma vie racontée à Alain JaubertUn ouvrage à lire comme un roman, concernant le modèle et l'inspiratrice de Maillol, résistante, collectionneuse, galeriste, Dina Vierny, à force de volonté, d'enthousiasme et de liberté a fait de sa vie un vrai roman.
Née en 1919 près d'Odessa, émigrée en France, Dina côtoie chez ses parents l'intelligentsia russe de Paris. L'année de ses seize ans, un ami signale sa ressemblance avec les sculptures de Maillol, qui l'invite à son atelier de Marly-le-Roi. Elle y rencontre Van Dongen, Vuillard, Le Corbusier, Gide, Valéry, Bonnard, Matisse. En 1940, Dina est à Banyuls-sur-Mer où elle pose pour Maillol. Elle fréquente Marseille où André Breton et ses amis se sont réfugiés.
Elle participe aux filières d'émigration pour les antifascistes européens. Arrêtée à Paris en 1943 par la Gestapo, elle est sauvée par Maillol qui fait intervenir Arno Breker, le sculpteur officiel du IIIe Reich. Avec le soutien de Matisse, Dina ouvre en 1947 une galerie. Elle organise les premières expositions de Poliakoff, et montre aussi Dufy, Kandinsky, Laurens, Picasso... En 1964, Dina offre à l'Etat français 18 sculptures monumentales de Maillol, qu'André Malraux, ministre de la Culture, fait placer dans les jardins des Tuileries.
En 1995, elle inaugure enfin la Fondation Dina Vierny - Musée Maillol.
Enregistrer un commentaire