16/12/2014

Petit conseil cinéma pour les fêtes ! Une belle histoire positive et incroyable !

Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale.....

15/12/2014

JEFF KOONS au centre Pompidou .Nous avons parfois le ­blues. L'exposition, agréable, colorée, chatoyante, sympathique, nous apporte donc un plaisir passager. On l'oublie aussitôt. Comme les produits Disney, on déteste l'idéologie et le mercantilisme des œuvres, leur absence de sens, le vide que colmate un discours très marketé sur le prix et la difficulté technologique de leur fabrication ,mais on les regarde avec plaisir.C'est donc une excellente occasion d'y aller ....


Le mot d'ordre de cette exposition est la joie d'être américain. Elle se complaît dans les évocations enfantines (coeur géant, animaux gonflables, jeux de plage, objets divers et aimables), les allusions glorieuses (aussi bien les stars que la sculpture antique) et la mythification des Etats-Unis (travail-famille-patrie). Voilà pourquoi les Américains l'aiment.
On fait de Koons le successeur ­d'Andy Warhol, alors qu'il se situe dans la lignée artistique et économique fondée par Walt Disney, l'un des pionniers de l'industrie culturelle, celle des grands studios hollywoodiens, des blockbusters, des best-sellers, des musiques calibrées et de la nourriture préfabriquée, de Las Vegas et de ses rêves d'enrichissement. 
A la célèbre phrase d'Andy War­hol « A l'avenir, chacun aura droit à quinze minutes de célébrité mondiale », Jeff Koons répond : à l'avenir, chacun aura le droit d'être comme moi, riche et heureux.

Mais l'intelligence de Koons n'est pas seulement de personnifier cette industrie culturelle florissante et, à travers elle, la puissance des Etats-Unis. Même s'il se prétend au-delà (ou en deçà) des théories et des critiques (« le goût n'a aucune importance », dit-il), il sait jouer avec l'histoire de l'art américain


A voir donc pendant les fêtes  : Nocturnes jusqu’à 23h (dernière entrée à 22h) les jeudis, vendredis et samedis soirs.Ouverture anticipée à 10h les samedis et dimanches pour les adhérents et les visiteurs munis de billets Attention : une partie de l'exposition bien à part est à substituer aux regards des plus jeunes car on y verra des scènes à caractère pornographique notamment de l'artiste et de son ex- femme la Ciccolina..... Zone indiquée A éviter donc lors de vos visites avec enfants .


Bonnes Fêtes !