12/10/2014

Du nouveau dans les expositions : la saga Durand-Ruel sur L'Impressionnisme au musée du Luxembourg...cela tombe bien les vacances arrivent ......

Portrait de Paul Durand Ruel peint par Auguste Renoir


"Je travaille avec une ardeur que vous ne soupçonnez pas pour recruter de nouveaux amateurs et chauffer les autres.Je gagne du terrain chaque jour et nous finirons bien par triompher"

Paul- Durand-Ruel, lettre à Claude Monet, 15 janvier 1886
Danse à Bougival (détail), 1883, Pierre-Auguste Renoir
© Museum of Fine Arts, Boston
Nous sommes dans une famille de Bourgeois typiques du Second Empire, les Durand-Ruel offrent à leur fils de solides études. Paul souhaite s’orienter vers une carrière militaire. Mais pour des raisons de santé, il ne peut intégrer l’école de Saint-Cyr dont il avait pourtant réussi le concours d’entrée. Il travaille alors auprès des siens dans l'entreprise familiale fournissant des articles pour les artistes ( ces derniers souvent désargentés laissent en garantie leurs tableaux) . Là, il fait la connaissance de nombreux artistes et collectionneurs qui viennent du monde entier et passent par la galerie au moment des Salons, ces expositions officielles qui se tiennent chaque année en mai et juin. 
Green Park Londres, peint par Claude Monet en 1870 ou1871
Il voit alors défiler dans l’établissement paternel les peintres consacrés par les instances officielles : William-Adolphe Bouguereau ou Alexandre Cabanel, mais aussi les nouveaux-venus de la peinture comme Eugène Delacroix (le jeune Paul est en admiration devant ses tableaux depuis qu’il a visité en 1855 l’Exposition Universelle) ou bien Gustave Courbet. Il rencontre également les rénovateurs du paysage, que sont Camille Corot ou Jean-François Millet.Paul comprend le potentiel de ces peintres en rupture avec les tenants de l’académisme et prend des initiatives : il signe avec Corot et Millet des contrats d’exclusivité, se réservant l’intégralité de leur production. Cette exposition montre à quel point Durand Ruel soutient les peintres et elle présente quelques-unes des milliers de peintures impressionnistes passées entre ses mains.....Paul Durand Ruel achète par exemple à Manet en 1872 une trentaine de toiles dont plusieurs de ses chefs-d'oeuvre (à cette date, acheter Manet est un risque ! ).
Paul Durand-Ruel le pari de l'impressionnisme Manet, Monet, Renoir est à voir d'urgence au Musée du Luxembourg, 19 rue de Vaugirard, Paris 6e 
jusqu'au 8 Février.
le lundi et le vendredi de 10h à 22h
le samedi et dimanche de 9h à 20h
le mardi, mercredi , jeudi de 10h à 19h
Portrait de Melle Legrand de Renoir (Philadelphie).Le peintre et son marchand ont entretenu des relations harmonieuses de 1872 à la mort de Renoir en 1919 et s'écrivaient régulièrement.

A lire pour mieux comprendre cette exposition.....

Enregistrer un commentaire