25/01/2013

Les fantômes du Louvre dessinés par Enki Bilal

 Enki Bilal a fait le choix de 23 oeuvres emblématiques entre ses 400 photographies d'oeuvres du musée. Ses visions sont présentées sous un angle souvent décalé et inattendu.
Il fait tirer ces tirages et il peint à l'acrylique ou au pastel... 23 fantômes. Des femmes ou des hommes ou des enfants représentés en âme errante dans le musée . 

A découvrir dans le musée ou dans son album
Ses quelques toiles sont présentées actuellement dans la salle des Sept-Cheminées ( Aîle Sully 1er étage). Bonne visite à tous !


Cette exposition est déclinée en album : "Les fantômes du Louvre" aux éditions Futuropolis. 
Cet ouvrage n'est pas une bande dessinée traditionnelle mais elle pourrait servir de fil conducteur lors d'une visite du musée pour inciter les adolescents à découvrir les oeuvres.
Les fans de Bilal retrouveront son style, ses dessins, ses couleurs...


21/01/2013

Pendant ces jours de froids intenses : Vaincre la morosité et l'hiver avec l'art du fou rire de Minjun ? à la fondation Cartier

 Coloriages et fou rire avec Yue Minjun
Qui est Yue Minjun ?
Si vous voulez découvrir qui est Minjun Cliquez Ici qui-est-yue-minjun ?

La répétition
Ateliers créatifs et parcours en famille
Dans le cadre de l’exposition Yue Minjun, L’Ombre du fou rire, la Fondation Cartier pour l’art contemporain invite les enfants à des ateliers originaux et des parcours en famille les mercredis et samedis à 15h. Informations pratiques / Renseignements et inscription indispensable (à partir d’un mois avant la date de l’atelier) Service des publics : Tél. 01 42 18 56 67 info.reservation@fondation.cartier.com
Tarif unique : 9 €Les 26 janv. ; 2, 9, 16 et 23 fév. ; 2 et 9 mars
À partir de 7 ans, durée 1h30
Les enfants et les parents participent à un parcours ludique et créatif de l’exposition
, en compagnie d’un médiateur.
Télécharger gratuitement ICI Yue-Minjun-Guide-enfant.pdf

17/01/2013

A découvrir : Des Fleurs en hiver au musée Eugène Delacroix.Le parfum de cette exposition imprégnera les visiteurs au moins jusqu'au Printemps !

 Jusqu'au 18 Mars, Jean Michel Othoniel et Johan Creten s'invitent dans le charmant petit musée de la dernière demeure de Eugène Delacroix. Ces deux artistes contemporains illustrent à leur manière le sujet intemporel des Fleurs.
Jean Michel Othoniel Noeud miroir, vert. En verre miroité et inox
Wallflowers II de Johan Creten, 2012, Grès émaillé, lustres colorés et or.


La maison Musée d'Eugène Delacroix dans le 6 e arrondissement

 Détails pour s'y rendre ICI informations pratiques

11/01/2013

2012 Année record pour les musées parisiens.........

2013 Jack Lang  vient d'être nommé à 73 ans patron de l'Institut du monde Arabe 
( Nouvelle à Méditer ? Où sont les jeunes dans la Culture ? ) 
Qui dit nouvelle année , dit normalement nouvelles résolutions, et bonnes résolutions, mais surtout bilanAprès un petit tour d'horizon de la fréquentation touristique des musées, il semble que l'année 2012 : "une année record"; a été fructueuse pour les trois plus célèbres musées parisiens, les "locomotives" dans le jargon du ministère de la Culture. La culture serait-elle donc la solution à une morosité ambiante ? Les musées parisiens seraient-ils les armes de lutte contre la crise dans l'esprit des visiteurs français ? 

A MEDITER.......  toute l'année sur votre blog Enfants et Art..................
Plus de Chiffres......ICI

06/01/2013

Bonne Année 2013...




 Bonne année et bonnes fêtes 2013 à tous et en route vers de nouvelles aventures !

04/01/2013

Prolongation Edward Hopper jusqu'au dimanche 3 février


Depuis son ouverture en octobre , l’exposition Edward Hopper a accueilli 580 000 visiteursForte de ce succès et afin de permettre au plus grand nombre d'admirer les œuvres de cet artiste.Une prolongation de l’exposition jusqu’au 3 février 2013 est proposée avec notamment une ouverture jours et nuits du vendredi 1er février au dimanche 3 février. 
Ce sont les derniers jours pour découvrir la vie de bohème au Grand Palais, la mode chez les impressionnistes  au musée d'Orsay et l’expressionnisme de Soutine au musée de l'Orangerie.
En ce début d’année, ne manquez pas les dernières occasions de découvrir ou redécouvrir les expositions qui ont marqué 2012 !

03/01/2013

Une Soirée privée dédiée aux Familles samedi Prochain est proposée dans le département Islam du musée du Louvre : Il reste encore des places pour la deuxième séance de 19h45 à 21h45 si vous souhaitez participer !

Une soirée privée au coeur de l' Orient vous tente ? Vous rêvez d'une soirée des Mille et une Nuit avec vos enfants lors d'une visite de nuit du musée ?  Contes, ateliers musicaux, parcours jeux et bien d'autres surprises vous attendent pour cette nocturne exceptionnelle suivie d'un petit buffet pour vous et vos enfants.
 Cette soirée famille privée et payante est organisée au Musée du Louvre dans le département Islam le samedi 23 février pour vous et vos enfants . Tandis que la première tranche horaire de 18h30 à 20h30 est déjà complète ! Il reste encore des places pour la deuxième séance de 19h45 à 21h45.
Inscriptions ICI télécharger le bulletin d'inscription

Informations pratiques et prix  Pour la Soirée familles télécharger le bulletin d'inscription 

Les billets sont vendus . sur place, à l’espace de vente de l’auditorium, allée du Grand Louvre entre la pyramide et la galerie du Carrousel.
Espace ouvert les lundi, jeudi et samedi de 9h à 17h15, les mercredi et vendredi de 9h à 19h15.
. par correspondance, avec le bulletin et le règlement à l’adresse : Billetterie auditorium du Louvre – soirée Familles, 75058 Paris cedex 01.
. par téléphone : au 01 40 20 55 00 du lundi au vendredi de 11h à 17h sauf le mardi (paiement carte bancaire uniquement).
.ou le soir même de la manifestation : aux caisses du musée sous la pyramide.
.

02/01/2013

La lumière de l'Amérique vue par Edvard Hopper au Grand Palais

Toujours à L'affiche au grand Palais !
Cape Code morning, Edward Hopper.1950
Nighthawks, 1942 Friends of American Art Collection, 1942.51

Gas Services, 1940 Moma New York
Ses toiles s'affichent désormais au Grand Palais pour une exposition temporaire qui accueille actuellement énormément de visiteurs . Hopper n'aspirait qu' à peindre" les rayons du soleil sur l'architecture". Hopper a mêlé réalisme, surréalisme et cubisme.  Au fil du parcours, de New York à Paris en passant par Cap Cod, et d'un tableau l'autre, se dessine l'autoportrait de l'homme en quête qu'il n'a jamais cessé d'être, auprès de sa femme Josephine, son unique modèle.
Plus d'infos