26/06/2012


Pourquoi un jeune pharaon rencontre-t-il auprès du public contemporain un succès jusqu’ici inégalé ? En 1967, la première exposition du mobilier funéraire de Toutankhamon avait vu plus d’un million de visiteurs se presser au Petit Palais à Paris. Inconnu des profanes, ce jeune Egyptien sans histoire doit sa célébrité à la découverte de son tombeau. Les mystères, fantômes et autres fantasmes de malédiction expliquent peut-être l’avidité du public à savourer «en vrai» des trésors dignes des contes et légendes. 

Toutankhamon reste une valeur sûre et l’expo-culte de 1967 bat toujours les records de fréquentation. Elle est aussi la première manifestation artistique à avoir ouvert ce qu’on a appelé la culture de masse. Actuellement de passage Porte de Versailles , la visite de la reproduction fidèle de cette tombe est une émotion trop rare pour s’en priver.

22/06/2012

A voir j'usqu'au 1er septembre 2012. Toutankhamon, son tombeau et ses trésors, à Paris Expo, porte de Versailles. Parce qu’il est plus facile de se rendre au Sud de Paris que dans la Vallée des Rois ET au musée du Caire…

Masque funéraire en or du pharaon Toutankhamon © DR. Original en or massif avec incrustations de pâte de verre et de gemmes. 
Une fabuleuse exposition qui inaugure un genre nouveau : l’exposition de reconstitution, qui préserve les objets et permet l’exhaustivité. Il a lieu ! Captivant et pédagogique. Et une excellente école d’imagination, d’aventures et d’émotions pour les plus jeunes.Plus d'information ici toutankhamon-expo.com.



Une occasion aussi de visiter, après un tel festival initiatique, et cela jusqu’au 23 juillet 2012, Le Crépuscule des Pharaons, au musée Jacquemart André.
La "Tête verte de Berlin", époque ptolémaïque (-306-30), Berlin, Staatliche Museen, Berlin © A gauche, SMB Ägyptisches Museum und Papyrussammlung, Photo : Sandra Steiß
Un Âge d’Or artistique confirmé par les précieux trésors des dernières dynasties, prêtés par les musées du monde reconnus les mieux dotés. Grâce à cette double visite, vous deviendrez égyptologue confirmé !


A voir ici -une-exposition-magique-sur-les.html

19/06/2012

Séraphine Louis, dite de Senlis au Musée Maillol.



Ne pas rater en allant voir l'exposition Artémisia au Musée Maillol, les quelques tableaux de Séraphine Louis dite de Senlis(1864-1942) exposés au second étage près des collections permanentes en hommage à Wilhem Uhde son ami et principal acheteur et grand découvreur de talents à son époque. Cette petite exposition de quelques tableaux de Séraphine s'adresse à tous ceux qui se sont passionnés devant le film dans lequel Yollande Moreau incarne Séraphine.( Le film le plus évocateur pour moi sur la vie d'un artiste peintre ).Les contacts réguliers de Séraphine avec la nature, d’où elle tire les composants de ses toiles, s’apparentent à un rituel tout sauf « naïf », toujours pris au sérieux, entre artisanat et mysticisme. 
Toute l’ambiguïté de ce personnage irrégulier est là. On distingue de loin les signes d’un trouble profond (Séraphine Louis décédera en 1942 dans un hôpital psychiatrique).L’acte de créer paraît relever autant du réflexe irréfléchi, illuminé, que d’une pratique savante.Grâce à ce film remarquable et à cette mini exposition , Séraphine a retrouvé la lumière et figure désormais au panthéon des grands artistes. J'espère que des personnes nouvelles découvriront cette artiste grâce à ce blog et grâce au musée Maillol.

Quelques jours avant la fin de ces expositions....et des idées pour lutter contre cette météo capricieuse !


 Jusqu’au 21 juin 2012. Daniel Buren / Monumenta 2012, au Grand Palais, sous la Nef. 5e invité de Monumenta, après Anselm Kiefer, Richard Serra, Christian Boltanski, et Anish Kapoor. L’exposition de Daniel Buren « Excentrique(s) » nous invite à de somptueuses promenades ....
Entrez dans le cercle, c’est incontournable et vous ne l’oublierez jamais ! 
A voir Ici voir-de-la-couleur-et-des-cercles-sous.html et du-jaune-du-vert-et-du-bleu-de-lorange.html





Jusqu’au 25 juin 2012, Arles, les fouilles du Rhône, au musée du Louvre, allée Richelieu, espace Richelieu.
Gaulois captif, en bronze. Fouille du Rhône. Musée départemental Arles antique © Jean–Luc Maby
Le plus spectaculaire de 20 ans de fouilles, dans les eaux limoneuses et dangereuses du Rhône, révèle la splendeur de ce que furent l’antique Arles, port fluvial de grande vitalité, et le quotidien de ses habitants.
A voir Ici nouvelle-exposition-au-louvre-cesar-le.html


Jusqu’au 25 juin 2012. Léonard de Vinci, "La Sainte Anne", l’ultime chef-d’œuvre, au Louvre.
20 ans de tracas, et de flamboyants brouillons pour le Grand Léonard.
Cette perfection, l’un des trois panneaux acheminés avec lui en France à dos de mule, pour rejoindre son nouveau mécène, François Ier, trône parmi les éléments préparatoires, dont le merveilleux "Carton de Burlington House, National Gallery, London (illustration)".
Admirez au passage son Saint Jean Baptiste, mon préféré, et la petite sœur de la Joconde, venue pour l’occasion en visite de son musée du Prado.
A voir Ici article la-sainte-anne-au-louvre-lultime-chef.html

18/06/2012

Exposition Artémisia pour les amateurs d 'Art et de grande peinture à caractère mythologique.




 Jusqu’au 15 juillet, Artemisia, au musée Maillol. Une œuvre, une personnalité et une détermination rares, qui devraient interpeller chaque femme.
Des tableaux de grandes tailles et un talent évident, longtemps occulté .
Un style mêlant l'art de Le Caravage peintre italien (1571 à -1610) et Simon Vouet artiste-peintre français.(1590-1649).
Artémisia née à Rome en 1593 meurt à Naples en 1654. Femme élue dans les rangs de l'Académie de dessin de Florence, à vingt-trois ans .Peintre femme la plus recherchée des Médicis à Florence, puis à la cour pontificale de Rome...
David méditant devant la tête de Goliath, d’Orazio Gentileschi, huile sur lapis-lazuli, L'incroyable bijou de l'exposition : une peinture sur lapis-lazuli faite par son papa, cadeau diplomatique, une commande papale, à ne pas négliger !


 livre conseillé autour de cette expo :

Artemisia Gentileschi : Ce qu'une femme sait faire ! hors série Découvertes Gallimard Ici Artemisia-Gentileschi-


Film :  Artémisia 
Le tapis volant) par Viktor Vasnetsov (1880). Huile, toile.
Au Louvre, ouverture au public en septembre 2012 un nouveau département des arts de l’islam, Un "tapis volant" digne des Mille et Une Nuits s'étend au-dessus de la collection d’art islamique du musée du Louvre c'est une résille d’or et d’argent,  qui fait d’un toit jeté sur la cour Visconti un vaste tapis volant digne des 1001 Nuits , conçu par les architectes Rudy Ricciotti et Mario Bellini !
Les salles  abriteront l’une des plus riches du monde mais actuellement très à l’étroit dans un espace restreint d’exposition. C’est une spectaculaire nouveauté pour le département des Arts de l’Islam, choisi par la France à la suite d’un concours international d’architecture et rendu possible grâce au généreux mécénat d’un prince arabe !

14/06/2012

En attendant l'été la semaine prochaine !
Aller se promener dans le quartier de Montmartre et avoir un coup de coeur pour la mémoire de l'éléphant ( un album sympa à mettre entre de petites mains à partir de 5 ans )














06/06/2012

C'est ce week-end !


04/06/2012

Ce 3 Juin : God save the queen !


Drapeaux déployés dans le centre de Londres avant le Jubilé de Diamant de la reine Elizabeth II

EVENTS The Diamond Jubilee – Celebrating 60 years on the throne




....