21/12/2012

L' exposition "Bohèmes" au Grand Palais jusqu'au 14 janvier : C'est Quoi ? est-ce que vous pouvez y amener vos enfants ?

Vincent Van Gogh, Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d’Arles, 1888© RMN (Grand Palais — Musée d’Orsay) — Hervé Lewandowski , Huile sur toile — 45 × 51 cm et Zingara au tambour de basque de Jean Baptiste Camille Corot, vers 1865, Paris musée du Louvre.C'est pour moi l'exposition la plus réussie du moment !  
Véritable Coup de coeur pour cette  exposition «Bohèmes, de Léonard de Vinci à Picasso», jusqu'au 14 janvier, Grand Palais, Paris 
 A travers la littérature et la presse, le théâtre et l’opéra, la Bohème a très vite acquis une popularité immense  elle a pénétré l’imaginaire collectif, et lié à jamais l’image de Paris au quartier latin et à Montmartre.Les croisements entre les disciplines — peinture, littérature, photographie, musique — en s’appuyant sur plus de 180 œuvres alliant découvertes inédites et prêts exceptionnels — La diseuse de bonne aventure, Georges de la Tour, L’absinthe, Edgar Degas, Coin à Montmartre, Vincent Van Gogh, La gitane, Van Dongen Plus d'infos ....


Rêverie de Lenoir, date de 1893.
Un Couple se tient à une fenêtre ouverte dans la pénombre de la nuit, éclairé à la seule lueur de la lune qu'on devine !
" Bohème" est née au milieu du XIXe siècle, entre Romantisme et Réalisme, elle accompagne une profonde transformation du statut de l’artiste. Désormais, le jeune talent ne se place plus sous la protection de quelque prince : il est ce génie solitaire, misérable et incompris qui anticipe les convulsions de la société. Des poètes (Baudelaire, Rimbaud, Verlaine) aux artistes (Courbet, Van Gogh, Satie, Picasso).

Remarquons 
une très bonne scénographie de Robert Carsen. ( Mon chouchou des scénographies parisiennes) qui, après le succès de Marie-Antoinette, revient au Grand Palais. 
Bohèmes est donc une exposition à vivre comme une expérience. 
Ainsi sur le long ruban de la route que l’on emprunte dès l’entrée, le visiteur traverse les siècles . Puis il est admis dans l’univers du peintre, sa mansarde, son atelier, ses refuges, pour achever sa course dans les cafés de Montmartre. Lorsqu’au sortir du cabaret il reprend son chemin, le visiteur se trouve dans un décorum dans une lumière tamisée, comme si les salles étaient éclairées à la bougie; aux murs peints façon lambris détériorés comme dans un long voyage à travers l'atelier et les Bohèmes.....Une pièce rappelle un atelier avec un poêle et une cheminée. Dans la dernière salle on pénètre dans un café de l'époque typiquement montmartrois comme pour mieux entrer dans les tableaux ! Vous ne serez pas déçus par la découverte de cette très belle exposition thématique de grande qualité !
Pour y aller :  3, av du Général Eisenhower 75008 Paris  Infos Ici "Bohèmes" au grand palais 
A voir avec vos enfants en nocturnes avec des billets coupe file pendant ces vacances de Noël . Entrée 12 euros réduit : 8 euros. et d'autres infos ICI une-visite-avec-les-enfants-de.html

Enregistrer un commentaire