19/06/2012

Séraphine Louis, dite de Senlis au Musée Maillol.



Ne pas rater en allant voir l'exposition Artémisia au Musée Maillol, les quelques tableaux de Séraphine Louis dite de Senlis(1864-1942) exposés au second étage près des collections permanentes en hommage à Wilhem Uhde son ami et principal acheteur et grand découvreur de talents à son époque. Cette petite exposition de quelques tableaux de Séraphine s'adresse à tous ceux qui se sont passionnés devant le film dans lequel Yollande Moreau incarne Séraphine.( Le film le plus évocateur pour moi sur la vie d'un artiste peintre ).Les contacts réguliers de Séraphine avec la nature, d’où elle tire les composants de ses toiles, s’apparentent à un rituel tout sauf « naïf », toujours pris au sérieux, entre artisanat et mysticisme. 
Toute l’ambiguïté de ce personnage irrégulier est là. On distingue de loin les signes d’un trouble profond (Séraphine Louis décédera en 1942 dans un hôpital psychiatrique).L’acte de créer paraît relever autant du réflexe irréfléchi, illuminé, que d’une pratique savante.Grâce à ce film remarquable et à cette mini exposition , Séraphine a retrouvé la lumière et figure désormais au panthéon des grands artistes. J'espère que des personnes nouvelles découvriront cette artiste grâce à ce blog et grâce au musée Maillol.
Enregistrer un commentaire