05/05/2012

Un "Cri", d'Edvard Munch, 1895 
bat le record absolu d'une vente aux enchères à 119,92 Millions de dollars cette semaine chez Sotheby's à New York ! Pourquoi ?
Nombreux facteurs définissent le prix d'une oeuvre sur le marché de l'art


Munch a réalisé cette œuvre dans des conditions extrêmes et définit ainsi, dans son journal du 22 janvier 1892, son inspiration : "Je me promenais sur un sentier avec deux amis. Le soleil se couchait. Tout à coup, le ciel est devenu rouge sang. Je me suis arrêté, épuisé, me suis appuyé sur une clôture, il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et de la ville. Mes amis ont continué, et je suis resté là, tremblant de peur. J'ai senti un cri infini qui passait à travers l'univers".

1/Selon Jean Pierre Osenat ( commissaire-Priseur) : "Ce qui fait l'importance d'une œuvre d'art, que ce soit un morceau de musique, une sculpture ou un tableau, c'est l'universel, le fait qu'elle touche tous les hommes, quelles que soient leurs conditions, leurs époques ou leurs situations. C'est le cas du "Cri".Ici le sujet de cette oeuvre c'est le cri de l'homme , c'est un thème existentiel qui touche tout le monde !
2/ Ce tableau n'est pas rare puisque quatre versions du célèbre tableau existent !
3/Nous sommes face à une icône de l'art, tout simplement. Il n'y a pas un étudiant en art, pas un amoureux de l'art, pas une personne qui s'intéresse à la peinture, qui n'ait été interloqué devant ce tableau tragique. Cette œuvre a eu le temps de mûrir dans l'inconscient collectif , les collectionneurs du monde entier ont pu l'apprécier, elle est donc à son apogée, de même que son auteur. 
4/ Sept enchérisseurs se sont battus pour elle, puis quatre et la salle s'est enflammée lorsque la barre des 100 millions fut franchie ? On ne connaît pas l'acheteur....
Souhaitons que l'œuvre circule dans des expositions afin d'en faire profiter un large public !

Enregistrer un commentaire