06/12/2011

Akjabor un chef indien Kayapo en visite à Paris au Muséum national D'Histoire naturelle, un grand moment d'émotion pour le public présent

www.galeriedesenfants.fr
Rencontre avec Akjabor, chef indien du peuple Kayapo et Pascale de Robert anthropologue
Ce lundi, j'ai eu la chance de participer à une rencontre exceptionnelle d'une classe de Cm2 avec Akjabor, chef indien du peuple Kayapo au Museum d'histoire naturelle. Le chef indien répond aux diverses questions et Pascale de Robert traduit pour l'occasion les réponses de son invité d'exception.Depuis des années Pascale de Robert travaille sur les Indiens Kayapoau Brésil. Anthropologue , travaillant à l'institut de Recherche pour le Développement , rattachée au département Hommes, Nature et Société du Muséum National D'Histoire NaturelleDe cette fructueuse collaboration est né l'espace consacré à la forêt tropicale de la Galerie des enfants.
Cette communauté Kayapo habite en Amazonie, au nord de l'état du Mato Grosso. C'est un village autonome de 400 personnes appartenant à le terre indigène Kayapo reconnue par le gouvernement Brésilien. 
Mais ces terres indigènes sont visitées et exploitées de façon illégale pour le bois précieux, l'or ou le poisson....Les Kayapo ont accepté de participer à l'élaboration de la Galerie des enfants afin d'aider les enfants d'Occident et leur famille à porter un regard plus juste sur le biodiversité en général et sur les Mebêngôkre-Kayapo en particulier.





La Galerie des enfants du Muséum présente ce rapport privilégié à la biodiversité. Les Kayapo connaissent et utilisent et distinguent un très grand nombre de plantes et d'animaux de la forêt.L'organisation sociale, à travers ses réseaux et échanges, garantit la circulation de cette grande diversité agricole, qui est valorisée au plus haut point.
Atelier de dessins imitant les peintures corporelles par les enfants d'une classe de Cm2 .
Peinture corporelle rouge pour le visage et noire sur le torse de Akjabor (cette peinture reste  2 semaines sur la peau ).
On s'inspire des animaux et des végétaux pour peindre et ensuite on invente des motifs en liens avec les éléments de la nature

Les Motifs de la tortue, de l'araignée , du serpent ou du jaguar permettent de se protéger


Akjabor aide les enfants à délimiter corps et visage
Dans le peuple Kayapo , le grand chef indien nous explique
-que ce sont les femmes qui peignent le plus souvent sur le visage et  le corps.
- ce sont les femmes qui fabriquent les parures en plumes
-la symbolique des peintures, les produits utilisés provenant d'arbres à écorces épaisses, de fruits dont on mélange la pulpe avec de l'huile de palmier...
-à quelle occasion il le fait ?



Vous pouvez retrouver la vie quotidienne de ces indiens d'Amazonie ?  A la sortie de la Galerie des enfants, dans l'espace dédié à la forêt tropicale.Vous pouvez découvrir une exposition permanente sur les amérindiens Mebêngôkre-Kayapó : Qui sont-ils ? Où habitent-ils ? Comment vivent-ils ? Toutes ces questions trouvent leur réponse à travers 9 panneaux explicatifs. 
Résultat d’une coopération scientifique franco-brésilienne et dans le cadre de l’année internationale des forêts. KAYAPÓ, notre terre Mebêngôkre




Où voir toute l'année avec vos enfants la vie de ces indiens KAYAPÓ, notre terre Mebêngôkre ? A la sortie de la Galerie des enfants,1er étage, aux horaires et tarifs de la Grande Galerie de l’Evolution. Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce lieu. Voici quelques chiffres concernant ce nouveau lieu ouvert il y a une année seulement ! La tranche d'âge concernée est 6-12 ans. C'est 530m2: la surface d'exposition sur 2 niveaux.4 espaces emblématiques: la ville, la rivière, la forêt tropicale et la planète avec plus de 40 jeux ludo-éducatifs et vidéos.Près de 400 sculptures d'animaux à toucher et spécimens naturalisés... Un espace 100% accessible aux personnes en situation de handicap. Budget : 5.1 Millions d'euros ! Infos sur www.galeriedesenfants.fr


Grande Galerie de l’Evolution.
Enregistrer un commentaire