30/06/2010

Les vacances d'été .

En panne d'idées pour occuper vos enfants pendant les vacances.
Dans le cadre de la rétrospective Yves Saint-Laurent , jusqu'au 29 août au Petit Palais, av. Winston- Churchill, 8e.
Un atelier carnet du monde, 13 euros les trois heures, tél, 0153434037, pour les 8-13 ans. Réalisation et habillage d'une silhouette.
Dans le cadre de l'exposition Carton Workshop  jusqu'au 23 août, au Centre Pompidou, dès 6 ans, maquettes à créer en carton pour compléter le paysage du plasticien Tadashi Kawamata.
 Gratuit 01 44 78 49 13.
Au coeur des Invalides , dans ce haut lieu de mémoire militaire, les enfants se transforment en détectives de l'histoire en compagnie d'une conférencière. A la fin de la visite , découverte , par exemple des armoiries des chevaliers. Musée de l'Armée, Paris VII, 01 44 42 51 73, dès 6 ans l'animation 6 euros.
Des visites à faire en Famille avec vos enfants :
L'exposition Yves Saint- Laurent  jusqu'au 29 août, Petit Palais, 8 e, rétrospective de dessins, photographies et vêtements de 40 années de création.
Tous les bateaux du monde , la fabuleuse collection de l'Amiral Pâris,  ( 1806- 1893) qui retraça une extraordinaire collection de formes nautiques à travers les cinq continents . L'occasion de découvrir de multiples civilisations à travers un périple vivant et passionnant pour toute la famille,  jusqu'au 19 septembre, de 10 h à 18h, Musée National de la Marine, 19 place du Trocadéro.
Willy Ronis , une poétique de l'engagement à découvrir jusqu'au 22 août, Monnaie de Paris, 11 quai de Conti, 6 e.La mémoire d'un grand photographe à découvrir pour toute la famille.

29/06/2010

Petites astuces pour parler d'art à vos enfants

D'un point de vue pratique, les parents ont intérêt à réserver les places à l'avance pour éviter la file d'attente d'une heure à l'entrée, de savoir écourter la balade si l'attention baisse ou la fatigue se fait sentir. Ensuite, il ne faut pas se formaliser si l'enfant ne trouve rien d'exceptionnel à un chef-d'oeuvre. Passez à une autre salle, la rencontre avec un tableau se déroule comme la rencontre avec une personne : ce n'est peut-être pas aujourd'hui le bon moment. Évitez aussi de discourir de manière trop théorique devant un tableau, de sacraliser une oeuvre ou un artiste ou encore de ponctuer la visite de jugements arrêtés du style "voilà, ça c'est vraiment beau" qui risqueraient de donner à l'enfant l'impression qu'il n'est pas digne d'accéder à cette discipline car il manque de culture et de connaissances ou ne possède pas le même avis que vous. Expliquez plutôt pourquoi vous appréciez tel ou tel objet et écoutez les réactions de votre enfant, valorisez son point de vue, donnez lui confiance dans son jugement... En somme, les parents doivent amener les enfants vers l'art sans les y contraindre. Et si les petits ne montrent pas d'intérêt malgré tous ces efforts de votre part, n'insistez pas, apprécier l'art n'est pas une fin en soit et rien n'est jamais définitif. Peut-être s'y mettront-ils avec leurs propres enfants...

Petites astuces pour parler d'art à vos enfants !

A QUOI SERT CE BLOG ?
Les adultes se sentent souvent maladroits pour parler de l'art à leurs enfants. A tort. Car les enfants sont spontanés et les regards sans préjugés que les plus jeunes posent sur les oeuvres les aident souvent à deviner l'essentiel.




Comment intéresser les enfants , sans les ennuyer ?
Comment parler d'art quand on est pas expert ?

Photos de Claire Curt extraites de ”Paris Vintage” de Hélène Le Berre aux éditions LTA.

21/06/2010

Petites astuces pour parler d'art à vos enfants

Parler d'art aux enfants n'a rien d'une cause désespérée. Au contraire. Les enfants ont sur ce sujet une ouverture d'esprit mille fois supérieure à celle des adultes. Ils n'ont pas de préjugés.
Il n'y a pas d'âge pour leur parler d'art. Seuls les adolescents s'avèrent un public délicat, car déjà soucieux de ce qui est à la mode, ou dans le coup.

D'une manière générale ce que les enfants voient et ressentent, est l'une des recettes de certains guides ou petites éditions pour enfants. S'adresser aux enfants à l'aide de petites questions n'empêche nullement de les mettre aussi sur le chemin d'une symbolique ; car si l'enfant cherche quelque chose dans une peinture ou dans une sculpture ou bien dans un objet d'art, il devient acteur, donc intéressé.