27/10/2018

Tadao ANDO s'expose au centre Pompidou : une merveille si vous aimez comme moi le Japon, les arts épurés, la nature et les constructions modernes et innovantes tenant compte de la préservation des paysages et de la beauté des lieux naturels environnants sans les masquer par l'usage du béton.

"Être délicat et audacieux en même temps. Je veux développer l'espace avec soin. D'un autre côté, je projette d'ouvrir cet espace.
Si la délicatesse est une caractéristique de l'oeuvre. Je veux y introduire de l'audace !"
 Tadao Ando




I
NFORMATIONS PRATIQUES
・Dates:
 Du 10 octobre au 31 décembre 2018
・Lieu:
 Centre Pompidou (Fermé Mardi, Ouvert 11h – 21h)




Première partie de l'exposition très intéressante pour comprendre le travail de l'architecte Intitulée : Se former en voyageant autour du Monde " (Self éducation, world tour) ".
On découvre surpris que l'architecte Tadao Ando est entièrement autodidacte.C'est principalement en visitant des bâtiments du monde que Tadao Ando s'est formé à la profession d'architecte, par l'expérience et l'étude des espaces.
Sa perception de l'architecture a été fortement influencée par ses voyages , avant même l'ouverture de son cabinet. Ses croquis témoignent de cet état d'esprit et du regard qu'il porte sur le monde.

Sa philosophie : A l'instar de toute création humaine , les édifices sont voués à se détériorer et à disparaître.Mais si cela m'était possible j'aimerais réaliser des architectures qui pourraient durer toujours, non pas en tant que matériel ou style,mais qui resteraient gravées dans le coeur des hommes  C'est ce que j'essaie de faire , pour me rapprocher au plus près de cet idéal par une quête d'épuration poussée à l'extrême de mes réalisations qui finiraient par ressembler à des toiles vides. Et ce "vide " parvient à attirer la lumière et le vent , l'espace ainsi crée en sera animé.Un tel "vide" une fois inséré au milieu d'une ville y provoquera, peut-être , un évènement insoupçonné et exaltant.
Le temple Komyo-Ji Saijo, Ehime, Japon 1998-2000
Le temple Komyo-Ji Saijo, Ehime, Japon 1, est un projet de reconstruction d'un temple bouddhiste Jodo Shinshu, situé dans un quartier historiquement et culturellement riche de la ville de Saïjo. Ando a conçu une structure en bois légèrement claire qui semble flotter sur l'eau.L'utilisation de techniques de construction modernes confèrent à cette architecture une esthétique épurée.Les avants-toits profonds projetés au dessus du miroir d'eau expriment l'essence de l'architecture japonaise traditionnelle.

04/10/2018

Vous connaissez certainement Les Monsieur Madame, tout droit sortis des livres de Roger Hargreaves.Retrouvez les avec vos Bambins au Musée en Herbe pour une exposition ludique, espiègle et poétique .Jusqu'au 20 janvier 2019

Ils sont petits et rigolos, ils forment une grande famille aux caractères bien trempés et aux comportements très humains.Depuis presque 50 ans, ils font la joie de dizaine de millions d'enfants et d'adultes à qui ils ressemblent. Ils ont fortement inspiré les 23 artistes de cette exposition.




Cette dynastie des Monsieur Madame créée par les Hargreaves, père et fils, présente quatre vingt onze bonhommes sympathiques qui développent chacun un caractère entier, une attitude humaine, dont ils prennent le nom. Un parcours initiatique sur les émotions, qui permet de découvrir ou re-découvrir tous ces personnages, de partir à la découverte de soi-même et du monde qui nous entoure.
Objets "vintage" appartenant à une collectionneuse prêtés  pour l'exposition

Monsieur Chatouille est né :"A quoi ressemble une chatouille ?"Incapable de répondre par des mots à cette question posée par son fils Adam, alors âgé de six ans, Roger Hargreaves lui dessina un bonhomme aux bras gigantesques. Monsieur Chatouille est alors né !
C'est le premier personnage d'une longue série de MONSIEUR MADAME. 

Près de vingt ans après cette drôle de question, Adam a repris de sa propre plume les personnage de son père pour agrandir la famille à travers de nouvelles aventures....
Adam Hargreaves : Planches originales du livre Madame Princesse, crée à l'occasion du mariage de Kate Middleton et du Prince William en 2011.

 Afin de prolonger cette découverte des émotions et des caractères, Le Musée en Herbe a donné carte blanche à plusieurs artistes contemporains de renom, qui envahissent le Musée et nous font découvrir leur réinterprétation des personnages qu’ils ont intégré dans leurs propres univers !

Ils sont 23 artistes.Les Monsieur Madame ont bercé leur enfance. A travers leurs oeuvres drôles, touchantes et engagées , ils rendent hommage à Roger et Adam Hargreaves ( son fils). 

Speedy Graphito et Uderzo ont mêlé avec humour, Les MONSIEUR MADAME à d'autres héros de bandes dessinées.


03/10/2018

Bientôt les vacances courrez voir Madagascar : Arts de la Grande île, avec vos enfants au quai Branly, c'est une invitation à l'ailleurs et au voyage . C'est aussi une découverte d'une culture passionnante jusqu'au 1er janvier 2019



 Madagascar est une île exceptionnelle dont la superficie est un peu plus grande que celle de la France, elle est située au sud-est du continent africain. 
 On y découvre une variété extraordinaire de climats et de paysages : La côte orientale présente un climat chaud et pluvieux. Les collines et les hautes montagnes occupent le centre de l'île, sur toute la longueur du territoire. Les savanes arrides du sud s'opposent à la douceur ambiante de l'extrême Nord. Cette variété explique  la richesse du patrimoine naturel de Madagascar.


Sur le mortier (ci-dessus) on identifie facilement le zébu grâce à sa bosse sur le dos ( une réserve de graisse ), ci-dessous un zébu orne un coffret tressé à la main.
Animal emblématique de l'île le zébu venu du continent africain,  arrive à Madagascar vers le X e siècle grâce aux migrations et au réseau d'échanges que l'île met en place à travers l'océan indien. La domestication a modifié à la fois l'environnement avec à la fois l'aménagement de zones de pâturages et l'histoire de Madagascar. La possession d'un cheptel étant un élément de richesse et de pouvoir.

Symbole de prestige, l'animal, célébré lors des cérémonies et des cultes, dispose également d'un statut sacré. Placé par exemple sur un coffre , des zébus sculptés avec utilisation de matériaux de bois et pigments et fer blanc, altérité et matériaux organiques
Deuxième photo ci-dessous, placé par exemple à la pointe d'une lance; il fait d'un objet à la forme offensive, une canne honorifique. 


Populaires dans le monde entier et devenus aujourd'hui des espèces menacées, les lémuriens constituent également un exemple d'animaux sauvages caractéristiques de l'île. Dans les légendes et les croyances ou même dans les récites des voyageurs européens, ces primates sont vus comme des animaux sacrés tantôt dangereux.

02/10/2018

Voir le dialogue entre Jean-Michel Basquiat et Egon Schiele à la fondation Louis Vuitton car ils ont la révolte en commun, la rage et la volonté tous les deux de briser les règles académiques de l'Art.

Ces deux hommes sont devenus des artistes fulgurants, virtuoses et révoltés. Schiele rompt avec la morale étouffante de la société austro-hongroise, tandis que Basquiat, en seulement huit ans, projette sur la toile la ségrégation et le racisme.L’œuvre de Jean-Michel Basquiat, l’un des peintres les plus marquants du XXe siècle, se déploie dans les quatre niveaux du bâtiment de Frank Gehry tandis que les oeuvres de Schiele sont présentées dans les galeries du rez-de-chaussée et rassemblent quelque 100 oeuvres, dessins, gouaches et quelques peintures....

 Jean -Michel Basquiat Grillo, 1984
 Acrylique, huile et collage, papier, crayon gras et clous sur bois 
Jean-Michel Basquiat artiste virtuose mort à 28 ans lance un language unique en osmose avec son époque, il absorbe tout, mixant l'apprentissage des rues à un répertoire d'images, de héros et de symboles issus des cultures les plus diverses.

A VOIR 
À PARTIR DU MERCREDI 03 OCTOBRE 
JUSQU'AU 14 JANVIER 2019 : 
Vous comprendrez quelles sont les raisons de marier Basquiat et Schiele qu'un demi-siècle et l'Atlantique séparent !


Egon Schiele "Autoportrait debout avec un gilet au motif paon"1911
Observateur implacable de la société austro-hongroise du début du XXE siècle. Face à des moeurs sévères ou hypocrites, il expose la nudité crue, mêle les postures d'épileptiques et de gisants, bien loin des représentations académiques. Il sera jugé, condamné...également.



A voir au  8, avenue du Mahatma Gandhi, Bois de Boulogne
75116 Paris Ligne 1:  Les sablons
réservation conseillée :avant de vous y rendre fondationlouisvuitton.fr

22/09/2018

Précieux ensemble de couleurs et de poésie : Le royaume coloré des êtres Vivants , collections de Jakuchū (1716-1800) est à voir très vite au Petit Palais avant la restitution au temple de Shökoku-ji de Kyoto

Deux visites en un seul lieu : Prolongation jusqu'au 14 oct seulement : Les impressionnistes à Londres au Petit Palais et une exposition temporaire à voir en même temps du 15 septembre 
jusqu 'au 14 octobre 2018 seulement : Le royaume coloré des êtres vivants , collections de Jakuchū (1716-1800)
Le Royaume coloré des êtres vivants

 A voir avant la mi-octobre.

17/09/2018

Savourer la rentrée avec la nouvelle exposition Giacometti entre tradition et avant -garde...Actuellement à voir au musée Maillol, à ne manquer sous aucun prétexte.Une véritable pépite de cette rentrée ...et à partir de sa réouverture mi-octobre visiter l'Institut Giacometti, un lieu paisible et envoûtant où sont conservées les traces de la vie de ce grand artiste.

Le language de la tradition : Alberto Giacometti est le fils aîné d'un peintre néo-impressioniste renommé, Giovanni Giacometti. Il grandit donc dans l'atelier paternel, à Stampa, en Suisse italienne et s'initie très tôt à l'art.En 1914 âgé seulement de treize ans , il réalise son premier buste d'après nature, prenant son frère Diego pour modèle. Par la suite tous les membres de la famille poseront pour lui.
Alberto Giacometti, Tête de Diego enfant vers 1914-1915, Plâtre, fondation Giacometti, Paris.
En 1922 , il part à Paris pour suivre des cours avec le sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929) à l'académie de la Grande Chaumière, où des élèves du monde entier viennent s'initier à la sculpture d'après modèle. Bourdelle associe un enseignement classique d'après nature à une approche formelle du volume par facettes géométriques.

De la même génération que Bourdelle, Aristide Maillol (1861-1944) et Charles Despiau (1874-1946) ont eux aussi cherché à renouveler la tradition du portrait classique en faisant poser leurs proches.



Les têtes : ou comment représenter la figure humaine de la manière la plus ressemblante possible ? A partir des années 1935 cette question accapare Giacometti lorsque, abandonnant l'imaginaire onirique et surréaliste, il revient au travail d'après nature. Il prend pour modèles ses proches , qu'il contraint à rester assis sur un tabouret des heures, tandis qu'il sculpte sans relâche, poursuivi par un sentiment d'échec permanent . Les têtes réalisées par Maillol d'après Renée Rivière et d'autres jeunes modèles féminins dans la première décennie du XX e siècle évoquent celles de l'antiquité romaine. Giacometti revient lui aussi aux formes classiques dans certaines sculptures de bustes et de têtes. Cependant il retient aussi la leçon de Bourdelle et, considérant le socle comme partie intégrante de l'oeuvre , multiplie les variations tant de formes , de proportions entre figures et bases.


Portrait de Simone de Beauvoir 1946 par Alberto Giacometti 


Femme plate V vers 1929 ,plâtre, fondation Giacometti Paris et Tête crâne 1934, plâtre, fondation Giacometti paris.
Les stèles et les figures plates, qu'il exécute dans les années
1927-29 sont d'un stylisation extrême, parfois proche de l'abstraction. Elles évoquent également le caractère magique de la sculpture archaïque des Cyclades et le mettent sur la voie du surréalisme, qu'il suit de 1930 à 1935.
Alberto Giacometti, Le couple, 1927, bronze fondation Giacometti, Paris.
Tête de femme( Flora Mayo) 1926 en bronze.

L'Afrique en particulier, inspire de nombreux sculpteurs Giacometti au fait de ses recherches, puise lui aussi dans les arts primitifs qu'il étudie et copie lors de visites au musée du Louvre et au musée éthnographique du Trocadéro. Détails de masques, de boucliers ou de totems lui ouvrent tout un monde de formes nouvelles.

13/09/2018

Quelles sont les expositions à voir ou revoir pour cette rentrée 2018 ? Des idées pour planifier vos sorties qui vont mettre Gaîté et Peps dans votre quotidien des mois à venir !

Véritable coup de coeur, à voir  absolument avant le 28 octobre : L'Envol est  malheureusement la dernière exposition de la Maison Rouge avant sa fermeture définitive... 
L'envol à la Maison Rouge
Pour sa dernière exposition, la Maison Rouge parle d'Envol, ce rêve humain de s’envoler… L’envol est abordé sous des angles fantastiques, imaginaires, merveilleux, fictionnels, mystiques comme c'est si bien le faire l'établissement.Magnifique exposition dans un lieu à taille humaine et rare ...(vous pouvez ensuite vous restaurer sur place dans le petit restaurant de tartes salées et desserts du lieu dans le petit patio ou dans l'espace restauration de la Maison Rouge ).


La Maison rouge, fondation Antoine-de-Galbert est une fondation française pour l'art contemporain à but non lucratif, créée en 2004 par le collectionneur et mécène Antoine de Galbert et reconnue d'utilité publique. Sa fermeture a été annoncée pour fin octobre 2018.http://lamaisonrouge.org/