06/04/2016

Explosion de couleurs avec Gerard Fromanger au Centre Pompidou, De 11h à 21h tous les jours, sauf le mardi.

Qui est Gérard Fromanger ?


Gérard Fromanger : Gérard, autoportrait, 2011. Série "Splendeurs IV. pastel sur papier, 76 x 56 cm . Gérard Fromanger, 2016 / Collection Centre pompidou / Dist RMN-GP. Phto Georges Merguerditchian
Il naît en 1939, à Pontchartrain dans les Yvelines. De 1957 à 1963, il étudie la peinture et le dessin au célèbre atelier La Grande Chaumière. Il fait un passage éclair aux Beaux Arts de Paris, mais il préfère travailler dans l'atelier du sculpteur César. En 1964, Fromanger remporte le premier prix de peinture du Festival d'Avignon et il entre à la Galerie Maeght. Il est fort possible qu'il le doive à une intervention du poète Jacques Prévert. En 1968, il montre, devant l'église d'Alesia à Paris, une série de neuf sculptures : "Souffles", qu'il qualifie d'objets "interdits de stationnement". C'est surtout le souffle de mai 68 que veut glorifier l'artiste. La police n'apprécie pas, elle détruit les œuvres. Fromanger et ses amis, Jean-Luc Godard et Pierre Clémenti, sont arrêtés. En Juin 1974, le peintre participe au deuxième voyage d'intellectuels et d'artistes français en Chine. L'année suivante, un musée hollandais présente sa première rétrospective.  De 1983 à 1992, plusieurs grande villes l'exposent : Sienne, Tokyo, Dakar, Abidjan, Séville, etc. Dix ans plus tard, le musée de Guggenherim propose une grande exposition Fromanger. En 2009, une rétrospective est présentée à Brasilia et Rio de Janeiro. 2015 : le peintre participe à l'exposition "The Word Goes Pop", à la Tate Modern de Londres. 
-Ce thème de la foule, on le retrouve dans toute l'œuvre de Gérard Fromanger, il est essentiel. 
Gérard Fromanger : Album Le Rouge, 1968. 21 affiches sérigraphiées. Gérard Fromanger, 2016 / Centre Pompidou / Dist RMN-GP, photo Georges MerguerditchianLa contestation sociale de Mai 68, la révolution en marche, ne laisse pas indifférent

-Quand Mai 68 clamait "l'énergie c'est nous, j'y trouvais une force pour peindre l'énergie du monde" souligne Fromanger. 
Le Rouge est  à Gérard Fromanger , ce que le bleu est à Yves Klein, le rouge devient, pour l'artiste, le symbole des mouvements sociaux. J'aperçois une œuvre célèbre, une juxtaposition de nombreux drapeaux internationaux, recouverts de tâches et de coulures rouges... Michel Gauthier, commissaire de l'exposition précise : "Les tableaux de Fromanger politisent les couleurs, instrumentalisent les couleurs". "Faut-il peindre la révolution ou révolutionner la peinture ? Fromanger fait les deux" écrit Olivier Zahm. Le rouge est tellement important dans le travail de Fromanger, que les organisateurs lui consacrent une salle entière.
Gérard Fromanger : Florence, rue d'Orchampt, 1975. Huile sur toile, 130 cm x 97. Gérard Fromanger, 2016 / Courtesy galerie Jeanne Bucher Jaeger, Paris. photo Jean-Louis Losi.
L'actualité : un groupe de personnages s'amasse dans un canot pneumatique. Au dessus, une foule avance, indifférente à l'embarcation. Je remarque que la mer est noire et qu'on retrouve, sous la forme de plusieurs cercles, le code couleur de l'artiste. C'est la dernière œuvre de cette exposition, peinte par Fromanger en 2015.
Gérard Fromanger : Gérard, autoportrait, 2011. Série "Splendeurs IV. pastel sur papier, 76 x 56 cm . Gérard Fromanger, 2016 / Collection Centre pompidou / Dist RMN-GP. Phto Georges Merguerditchian
Gérard Fromanger, du 17 février au 16 mai 2016, Centre Pompidou, Galerie du musée, Niveau 4, 75191 Paris cedex 04. 01 44 78 12 33. Métro Hôtel de Ville, Rambuteau. Ouverte de 11 à 21h, tous les jours, sauf le mardi, 14 ou 11€. Valable le jour même pour le musée national d’art moderne et l’ensemble des expositions. Accès gratuit pour les adhérents du Centre Pompidou (porteurs du laissez-passer annuel).

Pour l'arrivée du printemps, dans notre quotidien, de belles lampes qui dansent comme des fleurs au Rijksmuseum Amsterdam...

bravo au Studio DRIFT .

25/03/2016

"On est toujours l'étranger de quelqu'un, apprendre à vivre ensemble c'est cela lutter contre le racisme." Tahar Ben Jelloun citation utile et lectures à conseiller vivement dans la période troublée pour les enfants et pour leurs parents......


"Je raconte ici l’islam et la civilisation arabe à mes enfants nés musulmans, à tous les enfants quels que soient leur pays, leur origine, leur religion, leur langue et aussi leurs espérances. Ceci n’est surtout pas un prêche, ni un plaidoyer. Je ne cherche pas à convaincre, je raconte le plus objectivement et le plus simplement l’histoire d’un homme devenu prophète, l’histoire aussi d’une religion et d’une civilisation qui a tant apporté à l’humanité.J’explique aussi, dans cette nouvelle édition, comment cette religion, ses principes et ses valeurs ont été détournés et mis au service d’une idéologie fanatique.Plus que jamais l’enseignement de l’islam et des autres religions monothéistes doit être étendu et approfondi.

Je suis enfin tenté de dire que l’islam est ici expliqué aux enfants ainsi qu’à leurs parents."

"La Nuit sacrée" lui vaut d'obtenir le prix Goncourt en 1987.
Ses thèmes  sont réalistes et actuels, traduits dans de nombreuses langues et exposent les problèmes du racisme, de l’immigration, de la religion islamique etc…, et construisent le lien qui tente de favoriser l’entente et la coexistence entre les cultures.
En cours et à paraître en Septembre 2016,un nouveau livre aux éditions du Seuil pour expliquer sa religion. 










deux versions de l'éditeur avec la description du philosophe sur son texte.....Philosophe de formation et chroniqueur au Monde des livres, Roger-Pol Droit n’explique pas ces religions. Il préfère les raconter, dire sommairement ce qu’elles contiennent d’une manière générale, évoquer les questionnements spirituels et les besoins affectifs auxquels répondent, notamment, les religions du Livre, l’hindouisme et le bouddhisme. Voici donc un petit guide utile, pour les parents confrontés aux colles que leur posent les jeunes enfants et ados. 

21/03/2016

Petit périple Bordelais et au cap Ferret en attendant les belles journées de l'été et du printemps......

"Sanna", un apaisé visage féminin de 7 mètres de haut en fonte de fer, qui s'intègre en douceur sur un espace piéton place de la Comédie à Bordeaux réalisé par l'artiste espagnol Jaume Piensa.




puis le cadre magnifique du Cap-Ferret au bord du Bassin d’Arcachon.

A voir Ici http://www.lescale-restaurant.com/?utm_source=sudouest&utm_medium=300x600&utm_campaign=mars-2016


11/03/2016

J'aime cette idée nouvelle au Japon : Un musée d'art contemporain "dans les nuages " c'est à dire en ligne, pour permettre à quiconque d'accéder aux oeuvres d'artistes à la renommée internationale



Le musée d’art "Is Japan Cool", sponsorisé par All Nippon Airways, a été lancé le 29 février dernier, avec pour concept "un musée d’art dans les nuages". Des technologies innovantes ont été utilisées pour reproduire l’expérience de se balader dans une galerie d’art. Les installations et la vue panoramique à 360° ont été conçues par un architecte, Akio Takatsuka. Grâce à la numérisation, les oeuvres d'art ont été converties en modèles 3D. Des textures haute résolution ont été ajoutées, créant des répliques virtuelles presque identiques aux œuvres réelles.
La collection du musée offre quelques-unes des meilleures œuvres de sept artistes japonais. C’est le cas notamment de Yayoi Kusama, connue pour ses œuvres composées de milliers de pois, de Manabu Ikeda, dont les dessins à la plume et à l’encre sont des représentations gigantesques du monde, ou encore Tabaimo, dont les installations vidéos projettent des images représentant la société japonaise et son propre monde intérieur. Les objets exposés comprennent des œuvres 3D, et certaines installations rarement vues, car difficiles à créer ailleurs. Il est également possible de zoomer, d’élargir la vue, et prendre des photos des œuvres qui peuvent être partagées sur les réseaux sociaux. Avant d’entrer dans l’une des salles d’exposition, une page s’ouvre avec la biographie de l’artiste, une interview vidéo et une explication de son travail. Deux autres expositions devraient ouvrir en avril 2016 : Taku Obata et Kohei Nawa.
Plus d'informations: ana-cooljapan.com